Billets d'humeur

Si toi aussi tu fais une overdose de Montessori tape dans tes mains…

Cette semaine j’ai rencontré une maman…maman d’un petit garçon de 4 ans …un peu agité… après m’avoir parlé de ses difficultés, elle m’a expliqué comment elle s’en voulait de ne pas pouvoir faire mieux pour son enfant, et comment elle culpabilisait d’avoir fait des « erreurs ». Vous comprenez, elle a lu un article sur la Méthode Montessori qui sauve les enfants… Elle était en faute…

On ne peut pas y échapper, elle est partout. dans les livres que nous achetons, les magazines féminins, dans les programmes de formation, dans la bouche de la nounou le matin quand on les dépose, à la télé dans les émissions de kids… Partout, elle nous envahit.

Qui? Maria Montessori, LA pédagogie Montessori, LA révolutionnaire, celle qui a lancé le mouvement, celle qui fait qu’aujourd’hui tu culpabilises chaque jour un peu plus parce que : ses jouets sont rangés dans des cases en hauteur, parce que le lit n’est pas au sol et qu’en plus c’est un lit à barreau, parce que ton enfant est scolarisé en école « classique », parce que tu ne sais pas ce qu’est un bâton de pluie sensoriel, parce qu’en vrai Montessori tu sais pas ce que c’est , mais que quand même tu as compris que ça semblait « super génial » pour ta progéniture. Un coup de pouce…

Maria Montessori c’est qui?

Femme médecin italienne, je vais vous passer la biographie inutile. Maria est dévouée à la cause des enfants. Sa révolution ? Mettre à la disposition des écoliers un matériel adapté, mais surtout, les laisser libres de choisir eux-mêmes les activités qu’ils souhaitent faire, pendant le temps qu’ils le désirent. Elle constate alors, avec surprise, que les tout-petits (dès trois ans), sont capables de faire preuve d’une concentration et d’une autodiscipline inattendues. C’est ainsi que naît la pédagogie Montessori : dès lors que l’enfant se trouve dans un environnement propice, accompagné par un éducateur qui s’adapte à lui et le stimule, l’enfant apprend par lui-même, à son rythme. L’enfant maître de son apprentissage.

Plus concrètement ça ressemble à quoi une classe Montessori:

La liberté: l’enfant est libre. il choisit son activité et y passe le temps qu’il veut. Il a le droit de parler à voix basse et de se déplacer comme bon lui semble

L’auto-discipline: l’enfant repère lui même ses erreurs. Pas de « bons » ou « mauvais » points, simplement une invitation à se perfectionner et aller plus loin.

Le respect du rythme de l’enfant:  le rythme de chacun peut varier en fonction des moments de la journée, de l’activité, des différentes périodes de son développement, et que les apprentissages des enfants se font par à-coups. On respecte ça, pas de rapide ou de lent dans la classe

L’activité individuelle
Si quelques activités sont présentées en petits groupes, la plupart se font plutôt en individuel, afin que les enfants s’approprient les concepts de façon personnelle.

L’éducation, une aide à la vie
Selon Maria Montessori, l’enfant est potentiellement bon, et il suffit de le respecter pour qu’il le reste. Le respecter, c’est l’inviter à respecter les autres, et donc, le préparer à une vie sociale harmonieuse. Le but de l’éducation Montessorienne est d’aider l’enfant à acquérir une discipline intérieure.

L’éducation nationale ne reconnait pas encore ce type de pédagogie alternative pourtant bien adapté pour certains , du coup de plus en plus de parents choisissent l’alternative… problème elle est coûteuse et pas encore généralisée, c’est bien le drame. On constate de plus en plus que le nombre d’enfants n’entrants pas dans les « cases » de l’école dite classique augmente. Ce type d’école s’avérerait vraiment salvateur par son approche.

{Vous vous dites  » Bah alors pourquoi elle nous casse les pieds si c’est tant super méga génial »}

Ce qui me met en colère : La pédagogie Montessori est victime de son succès. Elle s’installe n’importe où, à n’importe quel moment, et n’importe comment. On la voit partout, même la où elle ne devrait pas être. Forcement le business autour des jeux explose, les lits cabane spécial Montessori à 450 euros sont en rupture de stock, et on voit même des classes Montessori ouvrir dans des écoles classiques avec une bonne trentaine d’élèves à l’intérieur, un accompagnateur non formé et du matériel non adapté. Encore coûteuse, elle reste bien évidemment réservée à une minorité.

Le terme « Montessori » est, à mon gout, utilisé de la mauvaise façon, et beaucoup trop souvent.  Comme pour tout, il faut se renseigner, se documenter, demander conseil…

Et une fois n’est pas coutume, toi parent, tu es là, tu navigues, tu sais pas et tu te dis que si tu ne fais pas, tu fais mal! Une seule chose à dire ( révolution!!) On fait ce que l’on veut et comme on peut!

L’environnement adapté OK mais adapté à nous parents, à nos moyens et à nos enfants. Si l’idée de laisser un nourrisson au sol, alors que deux grands frères de 5 et 7 ans naviguent en furie à ses côtés, te rebute…alors je comprends… Montessori c’est bien, la sécurité c’est mieux. Je pense que tout le monde voit où je veux en venir. Tout comme la discipline positive, on  le fait au mieux quand on le peut. On peut s’en inspirer, piquer les idées pourquoi pas.

Par contre!! Rien ne vous empêche de vous rapprocher de ces écoles spécialisées qui sont fabuleuses, soit dit en passant. Elles proposent souvent des activités extra-scolaires (mercredi et vacances scolaires), où même d’anciens enseignants qui proposent ces activités en petit comité …La petite Souris attaque en Janvier 🙂

 

 

 

Credit photo : pinterest

5 réflexions au sujet de “Si toi aussi tu fais une overdose de Montessori tape dans tes mains…”

  1. Coucou ! Je suis tout à fait d’accord avec toi et ton article résume bien la chose. Moi j’ai juste un bémol : j’ai été étudiante infirmière dans une crèche Montessori et je devais laisser les enfants manger la terre, les insectes et ne surtout pas les engueler sous prétexte qu’ils devaient apprendre par eux même ce qui est bien ou pas. J’ai eu beaucoup de mal à comprendre cela. Mais bien sûr il y a des avantages et des inconvénients partout.. en tout qu’à pour l’instant je ne peux pas me positionner n’ayant pas d’enfant.

    J'aime

  2. Pour le jeux pourquoi
    Au quotidien Montessori non Merci!
    Un effet de mode de plus
    Pour moi ce sujet est mal maîtrisé et trop dangereux
    Adapter expliquer prévenir. .. Ça sert à ça des parents… hors de question pour moi et effectivement cette méthode est utilisée a toutes les sauces je suis retissante
    Mais merci pour ce topo mamanpsy

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s