Côté Mum

Pourquoi lui dire NON est bon pour elle ?!

Ce matin, Ma chère Petite Souris, m’a demandé pourquoi je lui disais TOUJOURS NON. Elle était, à ce moment précis, gentiment en train de se rouler par terre, et voulait manger des saucisses de Strasbourg en guise de petit déjeuner. La journée commençait très bien.

Un éclair m’a donc traversé l’esprit, j’ai failli dire OUI, tout simplement parce que « après tout ,qu’est ce que ça peut te faire qu’elle bouffe de la saucisse à 9h00 du matin, c’est elle qui va roter la Knacki toute la journée, pas toi »

Dimanche soir je vous parlais des rapports de force inutiles et NON par pure complaisance. Il existe un NON utile, celui de la frustration celle qui aide nos monstres à grandir.

Pourquoi le frustrer me direz-vous ? Pourquoi quand je refuse qu’elle mette son manteau en laine en plein été sous un soleil de plomb, je lui rends service (mis appart le fait de lui éviter de suffoquer.)

En tant que parents nous avons la responsabilité de l’éducation de nos enfants. Ce n’est pas l’école, ni la crèche ni la nounou (et encore moins les grands parents) qui les éduquent.

Dire non c’est quoi ?

  • Dire NON c’est apprendre à son enfant à s’autonomiser naturellement. Pourquoi ? parce que mon NON va nous mettre en désaccord et va le pousser à exprimer ce désaccord. De fait, il s’individualise, il s’affirme et il se sépare de moi. Dire NON à son enfant, c’est donc lui apprendre à se positionner, à de différencier et à s’affirmer.
  • Dire NON c’est aussi rendre possible le changement de choix. Souvent l’enfant ne supporte pas le NON parce qu’il a peur de faire autrement.
  • Dire NON c’est aussi le rendre prisonnier de ses désirs, et du coup de lui perdre sa liberté de choix. L’exemple type : les enfants qui ne mangent pas, deviennent souvent des adultes incapables de manger autre chose par peur de la nouveauté.

Rendre un enfant prisonnier de ses « désir satisfaits » en permanence c’est certainement l’affaiblir chaque jour un peu plus, et le priver d’armes pour affronter l’avenir (oui parce que de nos jours l’avenir on l’affronte !)

Puis laisser croire à un enfant que tous ses désirs peuvent être comblés c’est faire de lui un futur adulte intolérant à la frustration, incapable d’accepter les limites.

Voilà ça c’était les paroles de la psy…maintenant la maman prend le relais. Et cette vous dit….dire NON c’est trop dur ! voire impossible.

Pourquoi c’est dur ?

  • Parce que c’est toujours moi méchante. A la maison, il y a le duo bon flic / mauvais flic, devinez qui est le mauvais flic ?…En tout cas c’est le (faux) sentiment que j’ai, quand je dis NON à ma fille, elle me déteste. Sauf que… elle a besoin de ça pour grandir correctement et s’épanouir.
  • Parce que dire NON (à un dessin animé à 20h00, 10 minute avant d’aller au lit) c’est épuisant. La tentation de céder est trop forte. Sauf que… quand ils sont petits c’est les dessins animés, quand ils sont plus grands c’est autre chose. Et élever un ado à qui on a fixé aucune limite étant petit ça relève de la mission impossible.(je vous promets, je le vois chaque jour au boulot).
  • Parce que dire NON c’est bouleversant. Est-ce que vous avez vu leurs yeux de Chat Potté quand on leur dit NON ??…Sauf que…mon NON ne la bouleverse pas, il la sécurise

Alors on fait quoi ???

  • Je tiens le coup (les anti dépresseurs aident bien…oh je blague..) Il est fondateur pour l’enfant de se frotter à l’opposition de ses parents, et de venir frôler le cadre tous les jours un peu plus. Je dis NON je l’aide et je lui fais comprendre que je suis la pour lui et qu’il peut compter sur moi. Si cela a du sens, il le comprend.
  • Ce NON je l fais connaître. C’est parce que tu es trop petit, parce que c’est dangereux, parce que c’est la loi… est ce que c’est pour toujours, ou que aujourd’hui…
  • NON pour dire NON on évite (sinon la police de la Bienveillance débarque chez vous). Il faut donc des explications concrètes.
  • Il y a le NON mais il y a le OUI. Je le valorise lui aussi. « tu vois tout à l’heure j’ai dis non pour que tu t’amuses avec la hache de papa, mais maintenant je dis oui pour que tu joue aux gommettes » (très cohérent n’est ce pas ?)
  • Je suis convaincue quand je le dis. Le NON mais OUI, le OUI mais NON n’existe pas chez les enfants. Si je suis convaincue de ce que je dis, ça passe (promis, juré).L’exemple type : un enfant de 3 ans vient vous demander une cigarette, vous dites NON (j’espère sinon c’est plus la police de la bienveillance mais les services sociaux à ce niveau là)

Voilà vous avez les outils pour explorer le pays du NON.

On se rappelle que c’est l’équilibrer, le faire grandir.

Affirmation de soi, confiance en soi, autonomisation, liberté de choix, tolérance à la frustration, capacité à intégrer les limites, capacité d’adaptation…le tout dans un simple NON.

Je crois que ça vaut le coup d’essayer…

P.S : du coup elle a pas mangé ses knackis.

7 réflexions au sujet de “Pourquoi lui dire NON est bon pour elle ?!”

  1. Ben tu sais ça m’arrive de donner du salé à nino le matin…qu’importe??? Le principal c’est qu’il mange ce qui lui fait plaisir, on ne parle pas de bonbons ni de bêtises…on le fait bien nous le petit dej en mode chasseur …paté, fougasse, saucisson…alors quand il a envie d’une tranche de jambon ou de Gruyère beh je lui donne! Le principal c’est qu’il déjeune à table mais qu’il déjeune 🙂
    Des fois il commence le repas par le dessert, je m’en fiche, l’ordre dans le quel il le mange, le principal c’est qu’il ai fait un repas complet et équilibré!
    Moi la première je mange du fromage en entrée sinon jai plus faim quand arrive le dessert 🙈…ça évite des NON de bon matin et sur une journee il y en a beaucoup 🙄 Et après ta lecture il y en aura encore plus 🤣 Combien de oui pour leur faire plaisir? Et ce plaisir se termine par une colère ou des larmes? CEst pas leur rendre service et il nous le prouve à la minute près!
    BisoUs copine et continue tu es ma lecture de chevet 😘

    Aimé par 1 personne

    1. les pauvres gosses ils vont être sevrés a cause de moi! tu as tout à fait raison pour le salé et les repas, mais pas des knackis (c’est deguelasse, c’était même des vrais du boucher lol)…et puis mince, tu es bien placée..tu me connais..tu connais mon « souci » concernant l’alimentation. plus de rigueur, tu meurs! des bisous les copains ❤

      J'aime

  2. Tu resume bien tata werf … je crois sûen fait c’est plus difficile pour nous de dire non 😣, trop d’empathie trop de culpabilité trop peu de temps a partage avec eux sue dire non c’est bien trop triste mais c’est l’apprentissage tu fais bien de nous le rappelet … je ne crois pas qu’il soit bon pr un enfant de grandir dand un monde ou tout ses desirs sont realisé c’est bien de galerer mérité quelquche chose ca a bien plus de valeurs ! Encore merci et pr info il vien de s’endormir on a tenu malgré 3 heures de hurlements , 2 vomitos et 7 calins …. bisousss a demain

    Aimé par 1 personne

  3. Qu il est difficile de dire non mais tellement salutaire même si le sentiment de frustration que tu décris est celui qui m habite Quotidiennement
    Je me reconnais totalement dans le rôle de la méchante 😜 Delio adore m appeler Comme ca
    J avoue que tu m as réconforté pour la journée
    Au plaisir de te lire de nouveau avec impatience
    Félicitations pour ce blog 😘

    J'aime

  4. J’adore te lire je découvre un petit peu tous les jours ton blog et il est super!! Beaucoup de psychologie et de don de sens de chaque chose pour joy et du coup beaucoup moins de non . Nous parlons enormement et décriptons les situations qui peuvent être conflictuelles cela nous invite à etre plus calme et cool et de ce fait moins lever la voix….
    au plaisir de te lire de nouveau ma belle

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s