Côté Mum

L’instinct maternel, livré en Kit

Par définition, l’instinct maternel c’est cette force surnaturelle qui naît en toi au moment où bébé pointe le bout de son nez { vous savez 20 heures après la première contraction…}, l’instinct quoi! Telle une maman louve, une maman lionne, nous serions capable de déplacer des montagnes pour THE bébé.

« Tu verras, au moment où on va te la mettre sur le ventre, tu vas tout oublier…Ce sera le PLUS JOUR DE TA VIE…. »

Bon….ma mère à dû oublier quelque chose au montage, parce que moi l’instinct n’est pas venu, l’envie n’était pas là, et le plus beau jour de ma vie…c’est certainement pas celui là!

J’ai accouché par césarienne, ou plutôt j’ai été Césarisée …{c’est vachement plus classe dit comme ça non?} tout ce que je ne voulais pas (qui veut réellement accoucher par césarienne?). Pour ajouter du piment à la venue au monde de ma petite souris, j’ai fais le choix d’allaiter, sinon c’était trop simple! { césarienne + réduction mammaire + allaitement + instinct maternel inexistant = BINGO !}

J’ai passé 4 jours d’enfer à la maternité, 4 jours à redouter les tétées, 4 jours à redouter les cacas, 4 jours à redouter les bains, 4 jours à redouter les nuits.

« Mais tu verras , ça ira mieux quand vous serez tous les 3 à la maison…. »

Bon bon bon…à la maison…ce fut l’enfer sur terre! Je n’y arrivais pas, je n’avais pas envie, je voulais surtout pas qu’elle se manifeste, ni qu’elle bouge et encore moins qu’elle pleure. Je ne savais pas quoi faire de ce petit truc {à grosse tête…bah ouais merci pour la cicatrice au passage Petite souris}. Je crois que je ne voulais pas être maman ou en tout cas pas comme ça, ça devait être simple bordel!!

L’instinct n’était toujours pas là…en retard peut être. Tout était compliqué, on ne répondait pas à mes questions, je n’y arrivais pas, je ne remplissais pas le rôle comme il le fallait, comme c’était prévu. Alors j’ai serré les dents, j’ai rien dit, j’ai attendu qu’il arrive ( l’instinct)…et puis j’ai compris…en fait l’instinct n’existe pas, en tout cas pas comme on nous le fait croire.

L’instinct maternel n’existe pas, il est idéologique, il sert à faire beau dans les articles de presse féminine et au passage il sert à faire culpabiliser celle qui n’en ont pas (comme moi). En tout cas celui dont on nous parle n’existe pas, il se construit, à deux, à trois. Cette amour pour cette enfant, se construit de jours en jours, petit à petit, grain par grain. Il naît dès le premier regard et se renforce à chaque étape. Par contre il est indestructible…

J’ai beaucoup souffert de cet instinct maternel arrivé à la bourre, j’ai souffert puis j’ai guéri…j’ai guéri quand j’ai osé le dire. Quand j’ai osé dire que moi mon accouchement n’était pas le plus beau jour de ma vie, que je ne suis pas tombée amoureuse de mon nourrisson dès le premier regard et surtout que rien n’était naturel et que très souvent il a fallut que je me force… mais j’ai avoué, alors j’ai guéri.

Alors on va laisser l’instinct maternel aux animaux et on va se dire que :

« Le sentiment maternel est donc une élaboration psychique intense, souvent très pulsionnelle, déraisonnable ou merveilleuse, mais c’est toujours le résultat d’une histoire personnelle, celle de la mère et de son rapport à la maternité, autant qu’à son enfant. » Maryse vaillant

 

4 réflexions au sujet de “L’instinct maternel, livré en Kit”

  1. Cette maman je la connais bien…depuis toute petite…depuis toute notre scolarité et encore mieux depuis que nous avions des bidons tout rond et qu’elle est devenue maman…
    je découvre des difficultés que tu n’as jamais laisse transparaître, parce qu’avec mes yeux à moi tu es cette maman qui déchire , celle qui porte toujours la tenue parfaite, et le petit accessoire qui va avec, celle qui cuisine des graines et des repas équilibrés, celle qui écoute et qui partage beaucoup, celle que j’adore lire. Et celle qui arrive à me faire rire (oui oui en vrai avec le son) à la simple lecture d’un SMS…
    Ensemble on bave sur les bloggeuses, sur les recettes healthy, sur la crèche bobo chic dans laquelle on rêverait de mettre nos enfants mais aussi sur les dernières collections de petit cuir qui prennent de la valeur (tu sais nos fameux investissements rentables 🙂 )… on porte aussi des escarpins en chaussette à la maison et on les a même mis au congélateur ahahahah
    une merveille ce blog, un honneur pour moi de le lire permis les premières…et CEst tout naturellement que je te félicite pour ce talent!
    Tu es bourrée d’idées genialissimes…des recettes intergalactiques jusqu’au partage de ces moments que nous traversons toutes dans ce métier « le plus difficile au monde » mais de loin le plus magique!
    Tu as toujours su te livrer et me faire part de tes craintes et de tes hésitations, la remise en question est quelque chose de naturel en toi, tu as soif d’apprendre et de faire bien, alors on s’échange, on se questionne, on se conseille, on re ajuste…et on repars jusqu’au prochain creux de vague!
    Nos mamans nous l’ont pourtant dit… »vous verrez quand vous aurez des enfants… » tu les entends???? Et beh nous y voilà! Tu es le capitaine d’un beau bateau, et nous avons une chance inouïe, celle de devoir faire face à quelques courants « caractériels » mais nos enfants ont la santé! On est deja les plus riches!
    J’attendrais avec impatience les prochains articles, je suis prête à rire, à pleurer aussi … j’admire ton travail et celle que tu es!!!
    Je vous embrasse les copinettes…fort très fort

    J'aime

    1. Mais alors toi… on en partage des choses depuis qu’on a décidé de franchir le pas. Merci pour tous ces jolies mots qui me vont droit dans mon petit coeur. Bien entendu la suite arrive…les recettes healthy, les idées jobardes, les essais foirés…tout sera là, de façon transparente comme toujours. Les idées intergalactiques genialissimes c’est aussi les tiennes parce que OUI t’es un peu beaucoup la même jobarde que moi. Nous, avec petite souris on a de la chance de vous avoir avec nous de près comme de loin, un peu tous les jours. ❤

      J'aime

  2. Je prends le train en marche et rattrape mon retard en lisant tes articles… Et effectivement je me sens moins seule.
    J’ai aussi été « cesarisé » tu as raison c’est vraiment un drole de mot bien loin de l’accouchement rêvé. J’ai d’ailleurs jamais eu l’impression d’avoir accouché . Pour moi on m’a arraché mon fils de l’intérieur et très difficile de se sentir devenir mère dans ces conditions. Tes bobos qui découlent de la césarienne me font rire parce que c’était exactement ce que tu décris… mieux vaut en rire apres tout .
    Ce soir après avoir bataillé toute la journée pour une otite et bien te lire me remonte le moral alors merci 😊

    J'aime

    1. et c’est le but!
      je pense que la césarienne merite un vrai article, une page, un site même peut etre. Et alors maintenant que la question du second se pose….la césarienne est là et rode autour de moi. elle me ferait presque prendre la décision fatidique… Ca me fait plaisir de te compter parmi les « lectrices ». des bisous

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s